Les partenaires

Une production    réalisée dans le cadre du programme 
avec le soutien de    et

Le projet a été réalisé avec la participation de           et de la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire

 

Depuis 2000, Tralalere, entreprise ESS, conçoit, produit et diffuse des ressources abordant les grands enjeux sociétaux : dessins animés, activités interactives, plateformes de ressources, serious games, applications mobiles et tablettes, dispositifs muséographiques. La société mène de nombreuses actions d'éducation aux médias à destination des jeunes et de leurs médiateurs éducatifs, déployés dans toute la France dans les cadres scolaire et périscolaire.

 

Depuis 2004, le programme Safer Internet, opéré dans 38 pays en Europe accompagne jeunes et adultes entre prévention (Safer Internet) et promotion des usages positifs (Better Internet). Soutenu par la Commission européenne, le Safer Internet réunit des acteurs associatifs, publics et privés. Tralalere est coordinateur du Safer Internet France, qui réunit trois lignes d’actions : une helpline (Net écoute), une hotline (Point de contact),un plan national de sensibilisation (Internet sans Crainte) opéré par Tralalere. Dans ce cadre, depuis plus de 10 ans, Internet Sans Crainte accompagne les jeunes dans une meilleure maîtrise de leur vie numérique en proposant des ressources et actions d’éducation critique sur l’ensemble du territoire, en lien avec des réseaux d’acteurs terrain.

 

La MAE est l’assureur mutualiste spécialiste de la protection de l’enfant et de la famille. Elle joue aussi un rôle essentiel en matière de prévention avec MAE SOLIDARITÉ, association agréée par le Ministère de l’Éducation nationale, et accompagne les enseignants grâce à des dispositifs pédagogiques et un réseau de bénévoles experts mobilisés sur tout le territoire. Citoyenneté, éducation aux médias, à la santé, premiers secours… Autant de thématiques abordées et d’outils ludo-éducatifs mis gratuitement à la disposition des équipes enseignantes et des familles. 

 

Créée le 24 septembre 2007, la Fédération Française des Télécoms (FFTélécoms) réunit les opérateurs de communications électroniques en France. Elle a pour mission de promouvoir une industrie responsable et innovante au regard de la société, de l’environnement, des personnes et des entreprises, de défendre les intérêts économiques du secteur et de valoriser les actions de ses membres et de la profession au niveau national et international. Pour réaliser ses missions, la Fédération organise dans l’intérêt de ses membres, un dialogue structuré et constant avec l’ensemble des parties prenantes du secteur et de son environnement institutionnel et privé.

Consultez le Guide pratique 2019 ”Internet : comment accompagner et protéger votre enfant”

 

Née de la volonté des enseignants, créée et gérée par eux, la CASDEN Banque Populaire est la banque coopérative des personnels de l'Education, de la recherche et de la culture. Très engagée dans le monde de l'éducation, la CASDEN met à disposition des enseignants des outils pédagogiques gratuits leur permettant d'animer la classe. Ses thèmes d'engagement sont diversifiés et se rapportent notamment à toutes les questions liées à la citoyenneté dans son sens le plus large : laïcité, éducation contre le racisme, égalité filles-garçons, violence à l'école... C'est à ce titre que la CASDEN, déjà partenaire de Tralalère au travers de deux séries Vinz & Lou, a choisi d'accompagner le projet de serious game Stop la violence !

 

 

Le FSE a contribué au financement initial du projet. Créé en 1957, le Fonds Social Européen (FSE) est un levier financier de l’UE pour l’emploi dont la mission est de réduire les écarts de développement et renforcer la cohésion entre régions européennes. Il représente 10% du budget de l’UE et soutient les projets des organismes publics ou privés visant : l’adaptation des travailleurs et entreprises aux évolutions économiques ; retour et maintien dans l’emploi ; intégration des personnes défavorisées et lutte contre les discriminations ; amélioration du système d’éducation et de formation. Le FSE bénéficie ainsi aux groupes les plus exposés au chômage et à l’exclusion.

 

L’Observatoire International de la Violence à l’École est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) créé en 1998 qui fédère des chercheurs de 15 pays (Europe, Afrique, Amérique, Japon, Australie). Ses objectifs sont la réalisation d’études scientifiques sur le thème de la violence en milieu scolaire et sa prévention. Il se consacre aussi à l’évaluation scientifique des interventions pour prévenir et lutter contre cette violence, à la formation des personnels éducatifs, et à la diffusion des résultats de recherche par l’intermédiaire d’une revue scientifique (IJVS) et de conférences mondiales.

 

L’Unicef est l’agence des Nations unies chargée de veiller à protection des enfants et de la promotion de leurs droits et à leur bien-être dans le monde. Avec ses partenaires, l’UNICEF travaille dans 190 pays et territoires pour traduire cet engagement en actions concrètes. En France, l’UNICEF collecte de l’argent pour financer des programmes dans les pays en développement. L’une de ses missions est aussi de sensibiliser les jeunes aux droits et aux conditions de vie des enfants dans le monde. Pour cela, l’Unicef France, fort d’un accord-cadre signé avec le ministère de l’Éducation nationale, s’appuie sur les acteurs de l’éducation. Les missions et objectifs de Tralalere, proches de ceux de l’UNICEF, rendent naturel le soutien que l’UNICEF France apporte à leurs actions, tout particulièrement dans le cadre de la campagne du ministère de l’Education nationale contre le harcèlement et les violences à l’école. 

 

Délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire

La délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire a été installée par le Ministre de l’éducation nationale le 5 novembre 2012. Au sein de la direction générale de l'enseignement scolaire, la délégation est chargée de donner une impulsion à la politique de prévention, en particulier du harcèlement à l’école, et de coordonner les actions qu'elle appelle, en prenant en compte l'ensemble de leurs dimensions, notamment juridique, pédagogique et matérielle. Elle participe, à ce titre, à l'élaboration de la politique de formation initiale et continue des personnels. Elle assure des actions de sensibilisation auprès des élèves et des familles.

 

 

Une production    réalisée dans le cadre du programme 
avec le soutien de    et

Voir l'ensemble des partenaires